Bandeaux_1.jpg

Unités de recherche

Voici les principales unités de recherche où l’on retrouve les professeurs du Département de marketing :

Chaire RBC en management des services financiers

La Chaire a pour mission de stimuler et de soutenir la recherche scientifique appliquée dans le secteur des services financiers, tout en assurant une synergie avec les institutions de ce secteur. Sous une perspective multidisciplinaire, la Chaire vise trois objectifs : réaliser des recherches afin de mieux comprendre les enjeux et les défis des organisations, partager les connaissances acquises et enfin, assurer le développement des intervenants dans ce milieu en forte croissance.

Le programme de la Chaire repose principalement sur les axes de recherche suivants :

  • La gestion des nouvelles technologies : Optimiser les relations clients-banque
  • La  gestion opérationnelle de services complexes : Atteindre l’excellence
  • La gestion du capital humain : Attirer et retenir le personnel qualifié
  • La gestion du contact client : Maximiser l’avantage concurrentiel par la qualité
  • La performance des institutions de microfinances

Observatoire de la Consommation Responsable

L’Observatoire ESG UQAM de la consommation responsable est la plateforme de transfert de connaissances (vulgarisation scientifique) des travaux académiques de l’Équipe de recherche sur la consommation responsable et regroupe 18 professeurs-chercheurs dont 8 du département marketing de l’ESG UQAM.

Le programme de recherche de l’Équipe de recherche sur la consommation responsable et de l’Observatoire ESG UQAM de la consommation responsable se concentre sur deux axes principaux de recherche en marketing essentiels à la compréhension du phénomène de la commercialisation éco-responsable. Le premier axe de recherche marketing se focalise sur la mise en marché de produits et services éco-responsables, c’est-à-dire la partie « offre » de la commercialisation éco-responsable. Le deuxième axe de recherche marketing est le comportement des consommateurs face à l’offre de produits et services éco-responsables, c’est-à-dire la partie « demande » de la commercialisation éco-responsable.